prendre rendez-vous

Annuaire des médecins

Faire un don

Strabisme

Pourquoi opère-t-on un strabisme ?

 

L'opération du strabisme s'envisage quand le traitement médical n'a pas été suffisant pour redresser les yeux.

 

Les objectifs de la chirurgie sont variés : une esthétique satisfaisante, une amélioration du champ visuel, la correction d'un torticolis, la suppression d'une vision double et/ou une amélioration des relations binoculaires.

 

La chirurgie du strabisme ne traite pas les anomalies de réfraction (myopie, hypermétropie), ni l'amblyopie (mauvaise vision d'un œil malgré la correction par lunettes).

 

Il est possible d'opérer à tout âge, y compris tardivement, à l'âge adulte, même si une ou plusieurs interventions ont déjà été réalisées. Néanmoins, la plupart des strabismes sont opérés entre 2 et 6 ans. Il est souvent préférable d'effectuer la chirurgie avant l'école primaire si le strabisme est important. L'enfant peut développer une meilleure agilité motrice et une meilleure estime de lui après la chirurgie.

 

L'opération chirurgicale classique n'est toutefois pas conseillée avant deux ans car le strabisme est susceptible de varier (à peu près 20 % s'améliorent spontanément) et le bilan orthoptique est encore imprécis. Mais, avant deux ans, l'injection de toxine botulique* est une excellente alternative à la chirurgie puisque son efficacité est transitoire.

 

 

 

Comment se passe l'hospitalisation ?

 

L'hospitalisation est en général effectuée en ambulatoire, c'est-à-dire qu'il n'est pas nécessaire de passer de nuit à la clinique. Si les conditions médicales l'exigent, il peut cependant être parfois nécessaire de rentrer à la clinique la veille et/ou de sortir le lendemain de l'intervention. Pour les enfants, il est alors conseillé qu'un parent dorme sur place.

 

L'opération s'effectue toujours sous anesthésie générale pour les enfants. Quelques jours avant l'opération, une consultation avec le médecin anesthésiste a lieu. Il prescrit un bilan biologique et recherche l'existence d'allergies ou de pathologies diverses.

 

Le jour de l'opération, il est nécessaire d'être à jeun depuis au moins huit heures.

 

Un sirop ou un suppositoire calmant est administré  avant l'heure du bloc pour détendre un enfant. De la pommade Emla est appliquée aux points de piqures supposés pour éviter toute douleur lors de la pose de perfusion.

 

L'endormissement s'effectue à l'aide d'une injection de médicament ou de l'inhalation d'un gaz anesthésique au masque.

 

L'intervention dure  en moyenne une heure, à laquelle s'ajoute une à deux heures sous surveillance, en salle de réveil.

 

 

 

 

 

 

© Clinique Saint Jean de Dieu 2017
Recul - Chirurgie du Strabisme
© Clinique Saint Jean de Dieu 2017
Résection 1 sur 2 - Chirurgie du Strabisme
© Clinique Saint Jean de Dieu 2017
Résection 2 sur 2 - Chirurgie du Strabisme
© Clinique Saint Jean de Dieu 2017
Sanglage - Chirugie du Strabisme

Comment se déroule la chirurgie du strabisme ?

 

Le chirurgien, en agissant sur les muscles oculaires, modifie la position de l'œil dans l'orbite ou freine l'action d'un muscle.

 

L'œil est maintenu ouvert grâce à un écarteur à paupière. La microchirurgie est réalisée sous microscope opératoire.  Mais le laser n'est pas utilisé

 

 Le chirurgien peut effectuer trois types d'actions au niveau des muscles: 

- le recul de l'insertion d'un muscle : le muscle n'est alors plus aussi tendu, ce qui affaiblit son action sur le globe.

- le raccourcissement (résection ou plissement) d'un muscle : le muscle est alors plus court et exerce une tension supérieure à celle qu'il avait auparavant.

- des gestes particuliers (sanglage, transposition, geste sur les muscles obliques, injection de toxine botulique). 

 

 

Le chirurgien peut réaliser une de ces techniques seulement ou bien les associer, en fonction des cas.

 

Le strabisme ne correspond pas seulement à la simple déviation d'un œil par rapport à l'autre mais aussi à une perte de parallélisme entre les deux yeux. Il est donc possible de corriger une déviation en répartissant l'action sur les muscles des deux yeux. L'action effectuée sur un œil se répercutera en effet sur l'autre.  Et durant l'anesthésie générale, le chirurgien effectue un dernier examen qui lui permet parfois de décider l'œil et le(s) muscle(s) qu'il va opérer.

 

C'est pourquoi la décision finale du protocole opératoire final est souvent prise durant l'intervention.

 

Les points de suture sont réalisés avec des fils généralement résorbables et disparaissant en trois semaines.

 

À la fin de l'intervention, le chirurgien met un collyre ou une pommade antibiotique dans l'œil pour prévenir toute infection.

 

En règle générale, le pansement n'est pas nécessaire.

 

 

Illustrations :


Ophtalmologie [21-550-A-30]

 

Traitement Chirurgical du Strabisme

M.-A. Espinasse-Berrod, B. Dufay-Dupar, E. Bui Quoc, J.-L. Dufier EMC, 2009


                                                                            

                         Avec l'aimable autorisation EMC (Elsevier Masson Consulte)

 

 

 

 

Comment se déroulent les suites opératoires ?

 

Le médecin anesthésiste  remet une ordonnance d'antalgiques à doser en fonction de la douleur. Celle-ci doit rester modérée. Des nausées ou vomissements peuvent aussi survenir, surtout chez l'enfant.

 

L'ophtalmologiste prescrit un collyre à instiller pendant un mois. Et pendant cette période, piscine, bains de mer et port de lentilles sont à éviter.

 

Les résultats de la chirurgie du strabisme dépendent de nombreux facteurs, dont certains ne sont pas connus à ce jour.  Et le résultat peut ne pas être satisfaisant et nécessiter une ré-intervention. Le strabisme pouvant évoluer toute la vie, le résultat peut aussi varier au fil du temps. En effet, la position des yeux peut se modifier avec les années car cette position est liée à des facteurs visuels (amblyopie), optiques (presbytie) et musculaires. Mais si le résultat esthétique n'est plus satisfaisant dans le temps, il est toujours possible d'envisager un complément chirurgical.

 

Il n'y a pas de limite théorique sur le nombre d'interventions possibles

 

 

 

 

                                                                            Rédacteur : Dr Marie Andrée Espinasse-Berrod, Chirurgien Ophtalmologiste

                                                                            Relecture : Dr Rey, Anesthésiste

 

                                                                            Dernière mise à jour : sept 2015

 

 


Liste des praticiens qui opèrent des strabismes à la Clinique Saint Jean de Dieu:

 

  • Dr Charlot
  • Dr Espinasse-Berrod

 

Retrouvez les coordonnées de ces praticiens dans l'annuaire